Comment ouvrir une franchise en 2018

Suivez le guide

Vous avez comme projet d’ouvrir une entreprise en franchise au cours de l’année 2018 mais vous ne savez pas comment procéder, ni par où commencer ? Trouver un secteur d’activité qui vous corresponde et sélectionner le réseau qui vous convient font évidemment partie des étapes primordiales. Cependant, vous allez également devoir faire un point sur votre budget et vos capacités d’emprunt.

Le guide pour lancer sa franchise en 2018Désireux de donner une nouvelle impulsion à votre carrière ou, tout simplement, de relever de nouveaux défis, vous êtes désormais convaincus d’une chose : vous voulez vous lancer dans l’univers de la franchise. Avant de toucher du doigt votre rêve et d’être franchisé à part entière, quelques étapes de taille vous attendent.

Côté argent : combien va vous coûter votre franchise ?

Devenir son propre patron et ouvrir une affaire est une entreprise onéreuse et ce, que l’on choisisse de se lancer en franchise ou en indépendant. Toute la bonne volonté du monde n’est malheureusement rien au vu des contraintes financières qui vous attendent, d’où l’intérêt de bien préparer son budget et de connaître ses capacités d’emprunt.

Faire le point sur la question de l’apport personnel

Ne vous lancez pas dans vos recherches sans avoir, au préalable, fait le point sur votre apport personnel. Ce dernier correspond à la somme que tout candidat à la franchise est capable de débloquer et ce, sans avoir recours à un prêt. Son montant peut évidemment varier en fonction des réseaux mais est souvent égal à 30 % de l’investissement total. Dans certains cas, l’argent que vous êtes capable d’investir peut être complété par des aides à la création que sont l’Accre (Pôle Emploi), le dispositif Nacre (dont les modalités peuvent varier en fonction des régions) ou les prêts d’honneur (proposés, entre autres, par l’Adie).

Comprendre les droits d’entrée

L’apport personnel n’est pas la seule dépense à prévoir. En effet, la question des droits d’entrée est également capitale. Cette somme est demandée par les réseaux au moment de la signature du contrat de franchise et couvre toute une série de frais tels que le droit d’usage de la marque, la formation ou l’assistance à l’installation du local. Plus de 50 % des enseignes franchiseuses demandent un apport personnel compris entre 10 000 et 20 000 €. Si votre budget est inférieur, vous pourrez vous tourner vers les 8 % qui demandent un apport personnel de moins de 5 000 €.

Savoir à quel montant vous pouvez prétendre

À ce stade de vos recherches, vous avez peut-être déjà un secteur d’activité en tête, voire une enseigne. Avant de contacter les réseaux, faites le point sur vos capacités d’emprunt. Connaître vos possibilités facilitera votre sélection à venir. Pour cela, une seule solution : contacter les établissements bancaires et vous informer quant aux aides dont vous pourriez bénéficier en tant que créateur d’entreprise.
Vers quel réseau vous tourner ?
Choisir un réseau, c’est avant tout choisir un secteur d’activité. Pour ce faire, vous allez devoir procéder avec méthode.

Faire le bilan de vos compétences et de vos envies

Quelles sont vos priorités en tant que futur entrepreneur ? Quels sacrifices êtes-vous prêt à faire ? Quel temps êtes-vous prêt à consacrer à votre nouvelle activité ? Quels enseignements et savoir-faire avez-vous retiré de votre carrière professionnelle antérieure ? Faire le point sur ces données très personnelles vous permettront de savoir vers quels secteurs d’activités vous tourner en priorité.

Faire une étude de marché

Vous adorez la décoration intérieure, à moins que vous ne souhaitiez vous lancer dans une affaire en lien avec la restauration ? Que vous soyez passionnés par les automobiles, les cosmétiques ou les objets connectés, vous devez prendre le temps de faire une étude de marché pour connaître l’état de santé du marché concerné, ses possibilités de développement et pour connaître quelle est la concurrence en place. Ce n’est qu’à partir de cette étape que vous saurez si vos envies coïncident avec la réalité du marché.

Prendre le temps de découvrir les enseignes

Les salons spécialisés et les annuaires en ligne vous permettront de connaître les réseaux de franchise. Prenez le temps de découvrir leurs concepts, leurs points forts. Renseignez-vous tout particulièrement au sujet de leurs valeurs, de leurs idées mais accordez également une grande importance à leur réputation et leur notoriété car en devenant franchisé, vous achetez en quelque sorte votre droit à profiter de cette image.

Quand faut-il s’engager ?

La franchise est synonyme de lourds investissements, aussi bien en termes financiers qu’en temps et en énergie. Si le risque zéro n’existe pas, quelques précautions d’usage peuvent être prises afin d’éviter les mauvais choix et d’assurer votre futur professionnel.

Étudiez le DIP avec des professionnels de la franchise

Le DIP est le document d’information précontractuel que vont vous fournir tous les réseaux que vous approcherez. Le demander et en prendre connaissance ne vous engage à rien, si ce n’est à éviter les mauvaises affaires ! Très complexe, ce document comprend une multitude d’informations sur l’enseigne, son concept, ses dirigeants et son historique. Il évoque également son chiffre d’affaires et ses perspectives en tant que réseau. On y trouve toutes les clauses qui régiront votre statut de franchisé et que vous retrouverez dans votre contrat. Analyser le DIP en détails est capital pour s’engager en connaissance de cause et seuls des professionnels de la franchise pourront vous permettre d’en saisir toutes les facettes alors ne négligez pas leur aide !

Allez rencontrer les franchisés

Vous avez pris contact avec les enseignes, avez analysé leur DIP aux côtés de professionnels de la franchise : à présent, rendez-vous sur le terrain ! En effet, rien n’est plus utile ni plus concret que d’aller directement rencontrer les franchisés en place. Ce sont ces entrepreneurs qui vous permettront de mieux comprendre les réalités du marché, de saisir le fonctionnement interne du réseau et qui vous conforteront, ou non, dans votre choix.
Derniers articles de la rubrique