Combien peut-on espérer gagner en tant que franchisé dans la restauration ?

De nombreux avantages sous estimés

Ouvrir son restaurant est une entreprise de longue haleine, une aventure passionnante mais complexe et surtout, riche en surprises. Que l’on choisisse de passer par la franchise ou d’opter pour le statut d’indépendant, l’ouverture d’un espace de restauration reste jalonnée d’étapes similaires et de questions variées au sein desquelles se trouve un incontournable : la question de la rémunération.

Un secteur toujours aussi rentable en franchisePrêt à vous lancer dans le réseau de votre choix, vous aimeriez savoir combien gagne un franchisé dans la restauration ? La rentabilité d’un restaurant est-elle meilleure en indépendant ou dans le cadre d’une franchise ? Des dernières moyennes en date aux enseignes de restauration les plus cotées du marché, découvrez tous les secrets de la rémunération en franchise
 

Combien gagne un franchisé ?

Songer à sa rémunération lorsque l’on s’apprête à changer de vie professionnelle est une préoccupation évidente. Or, si le système de la franchise représente à ce jour un modèle d’entrepreneuriat particulièrement solide et fiable, toute entreprise reste malgré tout sujette à des variations qui peuvent directement impacter la rémunération des investisseurs.
 

Rémunération des franchisés : des résultats variables

Selon l’enquête réalisée par la Banque Populaire et la Fédération Française de la Franchise, en 2016, les franchisés gagnaient, en moyenne, 32 000 €. Plus exactement, les franchisés auraient gagné 32 385 euros par an ce qui représente une légère augmentation par rapport à l’année 2015 où les chiffres étaient de 32 120 €.
Cette étude démontre également que ces revenus sont issus, pour 87 % des entrepreneurs interrogés, de l’activité en elle-même et provient à 10 % de dividendes. Notons néanmoins que si la moyenne est estimée à 32 000 €, 36 % des franchisés jouissent d’un revenu inférieur à 20 000 € et 23 % obtiennent un revenu supérieur à 40 000 €.


Pourquoi une telle différence ?

Montant des charges et frais fixes variés, coût de l’aménagement à amortir, frais de personnel et cie : d’une franchise à une autre, ces dépenses peuvent varier du simple au double ce qui explique principalement ces différences flagrantes de revenus. Attractives mais non moins onéreuses, les franchises dans la restauration nécessitent un apport personnel conséquent, des dépenses initiales qui auront forcément un poids dans les revenus moyens des franchisés durant les années qui suivent l’ouverture de leur établissement.
 

Des franchisés globalement satisfaits de leur rémunération

Toujours selon la même enquête, 44 % des personnes interrogées pensent jouir d’une rémunération supérieure à celle d’un entrepreneur indépendant. 34 % des franchisés considèrent quant à eux que leurs revenus sont supérieurs à ceux des salariés évoluant dans le même secteur.
 

Du côté des indépendants : quels chiffres ?

S’il fallait comparer les résultats obtenus par les franchisés avec ceux des entrepreneurs indépendants, on obtiendrait des chiffres relativement similaires avec, selon l’étude publiée par la Fédération des Centres de Gestion Agréée, une moyenne de 33 000 €. Dans le détail, et tous secteurs confondus, 29 % des entreprises indépendantes gagnent en moyenne 14 000 € et 17 % se situent entre 28 000 € et 42 000 €.


Quelles franchises pour profiter de la meilleure rémunération en restauration ?

Conditionnée par le fonctionnement du réseau, le montant de l’investissement financier de départ et, bien entendu, par la rentabilité de l’affaire, la rémunération d’un franchisé dans la restauration peut considérablement varier. Attiré par cet univers professionnel, vous souhaitez néanmoins mettre toutes les chances de votre côté ?
 

Optez pour la restauration rapide !

Selon la Banque Populaire, en 2016, le chiffre d’affaires moyen des franchisés s’élève à 470 k€. Pour obtenir de tels chiffres et pouvoir se verser un salaire avant le 6ème mois, comme 26,5 % des sondés, mieux vaut se tourner vers les enseignes de restauration les plus attractives ! Sans surprise, la restauration rapide fait partie des alternatives les plus séduisantes et continue de représenter une véritable opportunité pour les entrepreneurs qui disposent d’un apport personnel conséquent et qui souhaitent développer une affaire hautement rentable.
Parmi les très nombreuses enseignes qui évoluent dans ce secteur, celles de Chez Arnold’s fait figure d’incontournable. Proposant une carte digne des meilleurs diners américains des années 50, la franchise permet d’espérer un chiffre d’affaires de de 300 000 € pour 60 m² et 800 000 € pour 400 m² après deux ans d’activité. Avec sa carte haut de gamme, Côté Sushi met la gastronomie japonaise à l’honneur et permet de dégager un chiffre d’affaires de l’ordre de 800 000 à 1 200 000 €. Chez Green sur Mesure, spécialiste de la restauration rapide équilibrée, les chiffres avoisinent les 330 000 € HT tandis que Baila Pizza s’illustre avec un CA réalisable compris entre 450 000 à 1 200 000 € !
 
Derniers articles de la rubrique