Franchises dans le Burger : les concepts qui se développent !

Tendances et revisitant ce classique du fast food

L’indémodable burger est devenu le produit phare des cartes de restaurants et brasseries hexagonaux. Autrefois l’apanage des grandes chaînes de fast-food américaines, le hamburger 2017 monte en gamme et passe à table. Focus sur les nouveaux concepts !

De nouveaux concepts qui font leur place sur le marché du burgerViandes trop grasses, sauces trop sucrées, ensemble pas assez diététique. Malgré cette mauvaise réputation, le concept du Burger ne cesse de se développer. La France, pays de la Gastronomie, n’a pas échappé à la folie du Burger et à la multiplication des réseaux spécialisés. Pour un futur franchisé, se lancer dans la vente de ce plat populaire a tout pour plaire.Le burger permet de cibler une clientèle extrêmement large. Il séduit autant les femmes que les hommes, les jeunes que les actifs et les familles. Il se consomme aussi bien au déjeuner qu’au dîner et son prix est abordable. Longtemps décrié pour son caractère industriel et le manque de fraîcheur de ses matières premières, le secteur du burger redore son blason en proposant des produits finis de plus en plus haut de gamme.
 
 

Un secteur en plein essor

Selon les résultats d’une étude publiée en septembre 2016 par Gira Conseil, spécialiste du marché de la consommation alimentaire, « le secteur a brassé plus de « 7,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2014 ». Un phénomène qui s’est encore accentué depuis. Selon Bernard Boutboul, à l’origine de ces statistiques, aujourd’hui « 80 % des établissements de restauration ont au moins un burger sur leur carte et 75 % d’entre-eux assurent que le hamburger est « le » plat le plus commandé dans leur restaurant ». Rien ne semble pouvoir stopper l’irrésistible ascension du Burger.
 
 

La grande tendance française, le « Gourmet Burger »

Depuis quelques années, certains professionnels de la restauration rapide ont décidé de révolutionner le secteur en donnant ses lettres de noblesse au burger. L’idée : s’approprier la recette et la revisiter « à la française ». Désormais ce sont les produits frais, les pains boulangers, les fromages AOP et autres viandes bovines labellisées qui distinguent le burger français du burger industriel classique. Cette nouvelle vague porte même un nom : le « Gourmet Burger ». Celui-ci se déguste sur place dans des restaurants à la décoration tendance, ou chez soi grâce aux formules « à emporter » ou « livré à domicile ». Les enseignes incontournables du « hamburgé » gagnent de plus en plus en réputation et en visibilité.
 

Pionnière et toujours tendance, 231 East St.

231 East St. est l’une des enseignes pionnières du burger haut de gamme en France. Elle mise sur ses produits finis et la décoration moderne de ses restaurants d’inspiration pop-art. 231 East St. a ouvert son premier restaurant à Strasbourg en 2011 et s’est lancée en franchise l’année suivante. Depuis, le réseau surfe sur la vague du succès. Cette année, il passera le cap des 35 points de vente partout en France. Si vous souhaitez intégrer ce réseau, sachez qu’il recrute des entrepreneurs qui possèdent de solides compétences en gestion et management. Ils devront disposer d’un apport financier personnel minimum de 100 000 € (dont 25 000 € de droit d’entrée). Le CA réalisé par le restaurant pilote s’élève à 500 000 € la première année.
 

King Marcel, l’alliance des produits frais et d’un service rapide

Chez King Marcel, le terroir est à l’honneur. L’enseigne de restauration rapide développée en franchise depuis 2015 propose des burgers faits maison composés d’ingrédients 100 % français. King Marcel mise sur des matières premières fraîches et un service rapide, « 30 minutes tout compris ». Le tout dans un restaurant pensé comme un bistrot parisien. King Marcel, c’est le parfait mélange entre la tradition gastronome française et le service rapide à l’américaine. Pour rejoindre ce réseau, tout postulant doit disposé d’un apport personnel minimum de 170 000 € (dont 30 000 € de droit d’entrée). Le CA réalisable au bout de deux ans est estimé à 850 000 € en province et 1 200 000 € en région parisienne.

 

Mythic Burger, le burger artisanal sur mesure

L’enseigne Mythic Burger propose quant à elle une autre variante du concept de burgers Premium. Son idée : le client compose lui-même son Burger qui sera préparé avec des ingrédients rigoureusement sélectionnés, puis cuit à la flamme. Cette enseigne a été créée en 2014 et lancée en franchise dans la foulée. Aujourd’hui, Mythic Burger c’est un maillage de 18 restaurants partout en France. L'enseigne recherche des entrepreneurs volontaires ayant des capacités de management et l’âme d’un commerçant. Pour rejoindre ce réseau, le postulant doit disposer d'un apport personnel minimum de 80 000 € (dont droit d'entrée de 23 000 €) pour un CA estimé entre 400 et 800 000 € HT en 2 ans.
 
 

Five Burger, l’union du goût et de la tradition

Five Burger créée en 2014 et lancée en franchise en 2015 prône elle aussi la « Quality Food Burger », des produits frais et sélectionnés auprès de fournisseurs locaux, garantis non congelés. Le concept : revisiter l’authentique burger américain cuisiné devant les clients avec uniquement des ingrédients choisis dans un cadre convivial. L’enseigne souhaite se positionner comme un commerce de proximité. Si l’aventure Five Burger vous attire, sachez que le réseau recherche activement des candidats à la franchise. Des femmes ou des hommes au sens du commerce affûté qui devront prouver leurs talents de chef d’entreprise et de manager. Il vous faut prévoir un apport personnel de 80 000 € (dont 15 000 € de droit d’entrée) pour un CA au bout de 2 ans d’exploitation estimé entre 400 et 800 000 € .
 
 

Speed Burger : tout miser sur la livraison à domicile de burgers frais

Speed Burger est un outsider du secteur, précurseur dans le créneau du burger. Crée en 1995, le réseau s’est lancé en franchise en 2004. Si, comme ses homologues, Speed Burger cuisine exclusivement des burgers de qualité, l’enseigne s’est spécialisée dans la livraison à domicile grâce à des scooters électriques (depuis 2016). Il est même le leader du secteur en France avec près de 50 points de vente et 10 nouveaux projets en préparation. Speed Burger souhaite recruter des managers-gestionnaire au sens commercial aiguisé. Le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 60 000 € (droit d'entrée 12 000 €, investissement global entre 180 et 270 000 €). Le CA réalisable, après deux ans, est estimé par l'enseigne à 553 000 €.
 
 

Le concept de demain : le BioBurger, 100 % Bio

Bioburger est la toute première enseigne de restauration rapide qui ne propose que des burgers 100 % bio. L’enseigne parisienne propose des « bioformules » à des prix attractifs (de 11,50 € à 16,50 €). Tous leurs sandwichs sont élaborés sur place à la demande du client. L’origine de chaque produit, issu des circuits-courts, est certifiée et traçable. L‘objectif de l’enseigne est de changer les codes du fast-food et révolutionner l’image de l’agriculture biologique à travers un plat ultra populaire. Les candidats que souhaitent recruter l'enseigne doivent montrer des qualités d’entrepreneurs passionnés et surtout adeptes de la démarche équitable. Pour rejoindre ce réseau, le postulant doit disposer d'un apport personnel minimum de 150 000 € (droit d'entrée de 20 000 €, investissement global entre 200 et 400 000 €).
Derniers articles de la rubrique